Les ateliers d’écriture d’Anne Kail

Voici un article composé par Denise Pion de ProntoPro, sur mes ateliers d’écriture :

Soutenir, aider et encourager des écrivains en devenir

Publié le 19 février 2020 par Pion Denisehttp://ProntoPro.fr / ProntoPro.fr/blog

Un coach d’écriture aide l’écrivain à organiser son projet, à déterminer un calendrier et à choisir une date d’achèvement comme objectif. Il l’aide également à se concentrer, lui fournit une perspective objective, le guide et l’encourage. Un coach d’écriture est comme un entraîneur personnel pour un écrivain. On peut le considérer comme un mentor.

Cette communicante propose des ateliers d’écriture afin de soutenir les écrivains. Aimant échanger avec autrui, elle est formatrice en écriture. Ses activités d’écriture sont généralement proposées sur Paris, en divers endroits de la capitale. Une fois l’an en été, elle anime également un stage en province.

Dirigeant sa propre entreprise sous le de nom « Les ateliers d’écriture d’Anne Kail », elle souhaite donner accès à une « école d’écriture ». Excellant dans le monde de l’écriture, elle est également spécialisée dans l’art du coaching où elle propose de mener de bout en bout un projet d’écriture, allant l’idée à la réalisation.

On dit de moi que je suis une communicante et je pense que ceci est vrai. J’aime échanger avec autrui. J’exerce mon activité de formatrice en écriture de façon sérieuse et passionnée. Mon âge réel ne se dira pas mais mon âge ressenti est de 42 ans. Je vis à Paris et propose donc mes activités d’écriture sur Paris, en divers endroits de la capitale, et une fois l’an en été, j’anime un stage en province.

Je propose mes activités depuis environ 20 ans, en groupe, en individuel et le thème est assez vaste, puisqu’il s’agit de traiter tout ce qui peut s’écrire. Une de mes spécialités est d’aider les participants à se lancer dans un projet d’écriture.

Mon entreprise a pour nom « les ateliers d’écriture d’Anne Kail », elle existe depuis environ une vingtaine d’années. La structure est celle de l’auto-entreprise.

Jadis, je souhaitais être professeur de français mais pour diverses raisons cela n’a pu être possible ; alors il y a vingt ans, j’ai décidé d’ouvrir un atelier d’écriture à Paris, afin de réaliser mon rêve.

A mes débuts, je me souviens et c’est d’actualité que j’avais loué une salle puis j’avais passé une annonce sur Libération, j’avais obtenu une dizaine de réponses. Et devinez quoi ! mon premier jour correspondait à un jour de grève ! J’avais donc dû tout réorganiser, merci les grévistes !

Et maintenant, je sens une sorte d’expertise.

Quels sont vos domaines de compétences ?

Plus jeune donc, je souhaitais être enseignante. Le mot « enseigner » me parlait vraiment.Dès lors, j’ai constitué mes ateliers d’écriture un peu comme une école, une « école d’écriture ». En effet, je considère qu’un atelier d’écriture doit apprendre quelque chose aux participants.

Mon autre domaine de compétence est l’art du coaching. Je propose de mener de bout en bout un projet d’écriture (roman, biographie, nouvelles…) De l’idée à la réalisation. Je puis dire que je suis maïeuticienne de projet d’écriture !

Motivation

Comme je viens de l’exprimer, j’ai été très heureuse de retrouver le métier d’enseignante de Français auquel je rêvais plus jeune.

Je suis heureuse également de voir les gens produire des textes, souvent assez beaux, grâce à mes propositions. Et encore plus heureuse de les voir parvenir au point final de leur livre. Je me dis que j’ai aidé l’être humain, dans ce qu’il a de plus grand et  noble : la création.

Pour écrire, comment faire ? Inspiration ?

Dans mes propositions, il entre la possibilité d’écrire un récit pour quelqu’un ou de réécrire un texte déjà tout fait. Je suis donc amenée à écrire.

Je dois dire que cette histoire d’inspiration est une fausse condition. J’affirme donc haut et fort que nul n’a besoin d’être inspiré pour écrire une histoire ou un texte. Parmi les aides, si d’aventure la page blanche survient est de commencer puis de persévérer. D’écrire quelques lignes et une fois les éléments posés, d’enrichir le petit texte.

Les outils

Trois notions sont développées dans mes ateliers : l’imagination, la réflexion et la culture.

Imagination, sans laquelle , il est impossible de créer un Paul plein d’embonpoint, de curiosité, avec un esprit étrange.

Réflexion, sans laquelle un écrit reste sans fond, sans intérêt, sans puissance et ne peut toucher que trop peut de monde.

Culture, sans laquelle rédiger à propos d’un cuisinier du 19ème siècle s’avère compliqué.

Enfin, l’outil principal est le questionnement.

Le coach

Je crois que le coach est utile quand on tient une demande particulière, écrire les aventures de Rosa la rose, ou sa vie, ou… Et que l’on ne sait comment faire Ou pour tester un projet, tester sa propre motivation.

Écrire sa biographie – Quelques étapes pour écrire son autobiographie  :

renouer avec les dédales de sa mémoire, en réalisant divers petits textes liés à l’enfance, aux premières fois… Cela peut être long !

Chercher que raconter de sa vie : Tout ? Seulement certains aspects ? Et finalement trouver un fil dit « rouge »… Cela peut être long !

Écrire le déroulé de sa vie, puis le réécrire… Cela peut être long !

Un grand merci à Anne Kail de nous avoir donné quelques informations sur « Les ateliers d’écriture d’Anne Kail » et son métier en tant que formatrice d’écriture. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur son site ateliersdecriture.fr.

Pour me contacter : anne.kail@free.fr

Partager l’article:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.