FICTION : CONTE, NOUVELLE, ROMAN, LETTRES

Ecrire de la fiction, des contes, des nouvelles, des romans ou encore des lettres, écrire donc des histoires, c’est rêver, créer, réfléchir, se documenter, inventer…

ESPRIT ET RICHESSE DES ATELIERS DE FICTION
(nouvelle, roman, conte, lettre…)

Écrire de la fiction, c’est créer des personnages, pas rien qu’un, une galerie entière ! Des gros et laids. Des beaux, chanceux et bien sous tout rapport. Des quelconques, des tarés, des génies. Des femmes, des hommes, des enfants, des animaux. Des ancêtres de l’ère du précolombien, ou des futurs humains sachant voler et se laisser transpercer par l’énergie bleue. Sans oublier bien sûr tout le reste…

Écrire de la fiction , c’est bâtir des ambiances, celles animées des gares où la foule s’écoule inlassablement aux sons des ritournelles SNCF, ou encore des ambiances joyeuses, légères, festives comme celles des moissons d’été dans les campagnes, peut-être autrefois… et bien sûr, bien sûr, sans oublier tout le reste…

Écrire de la fiction, c’est dérouler toute une série d’aventures et finir par être surpris par ses propres personnages que l’on voulait partis à la recherche d’une simple bouteille de vin à la cave et qui, au fil de la plume, prennent une curieuse indépendance…

Écrire de la fiction, c’est inventer des scénarios et découvrir ainsi les mille deux cent trois possibilités de raconter l’Amour. Les trois cent deux façons de narrer l’Aventure. Les cent manières de rapporter les faits de société, sans oublier bien sûr tout le reste..

Écrire de la fiction, c’est rêver, créer, réfléchir, se documenter, inventer. Écrire des histoires, moi je vous le dis, il n’y a pas mieux ! Mieux pour la santé ! Mieux pour l’enrichissement personnel ! Mieux pour la vie ! …

Écrire de la fiction,c’est aussi découvrir avec émerveillement, curiosité, intérêt, les personnages de ses voisins écrivains, penchés eux aussi sur les mondes qu’ils créent. Ainsi Liard, ce vieil homme aux mains ouvertes, à la recherche d’un avenir, ou Rose, jeune bergère d’un conte, apprenant de la tendre fée, Doigtdefée, le point de broderie qui lui vaudra un jour sa place à la cour…

Écrire de la fiction, dans cet atelier d’écriture,

  • C’est apprendre l’art du scénario (quelle structure utiliser pour bâtir un récit).
  • C’est s’entraîner et s’entraîner encore, et être encouragé.
  • C’est apprendre les règles de l’écriture. (Enrichir son vocabulaire, rendre ses phrases lisibles et belles. Parvenir à rédiger dialogues, monologues, portraits, descriptions, évocations…)
  • C’est développer sa propre imagination et réflexion.
  • C’est développer une certaine culture.

Enfin, écrire de la fiction, toutes sortes de fictions, toutes sortes d’histoires – des vraies, des fausses, des contes, des poèmes, des nouvelles, des romans, des biographies… C’est rêver, créer, inventer… et baigner dans une atmosphère concentrée. Écrire des histoires, moi je vous le dis, il n’y a pas mieux ! Mieux pour la santé ! Mieux pour l’enrichissement personnel ! Mieux pour la vie !

Là où l’on parle très bien de fiction : La Grande Librairie

QUAND ET OÙ ?

Voir la page PROGRAMME et CALENDRIER des ATELIERS d’ECRITURE

ou m’adresser un courriel : anne.kail@free.fr   ou me téléphoner au : 01 45 77 95 17 ou 06 85 49 05 85

Voir la page récapitulative de tous les programmes

Commentaires 1

  • Madame,

    je souhaiterais écrire un conte pour enfants.

    combien coûte les cours pour une heure
    en individuel?

    Le lieu

    est-ce que vous vous déplacez ?

    Merci pour la réponse.

    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.